franchise France franquicia Espana franchise Belgique

Franchise, portail des franchises

Enseigne du mois

https://www.toute-la-franchise.com/franchise-636-hydroparts.html

Newsletter (s'inscrire)

Votre email :

Annuaire de la franchise

Rechercher une franchise :
- par ordre alphabétique
- par secteur d'activité
- par apport personnel

Prochains salons

Aucun salon prochaînement.

La France a connu une croissance médiocre de 0,3% au deuxième trimestre

Dernière édition le 16/08/2007

La croissance du produit intérieur brut (PIB) français a été de 0,3% au 2e trimestre de 2007, contre 0,5% au 1er trimestre.

 

Pas "d'effet Sarkozy" sur l'économie française. Selon les chiffres publiés par l'Institut national de la statistique (Insee), mardi 14 août, la croissance du produit intérieur brut (PIB) français a été de 0,3% au 2e trimestre de 2007, contre 0,5% au 1er trimestre.

Ce résultat est inférieur de moitié aux prévisions de l'Insee et de la Banque de France qui misaient sur une croissance de 0,6 %. Sur l'ensemble de l'année, il semble ainsi quasi impossible que la croissance atteigne l'objectif, affiché par le gouvernement, compris entre 2,25 % et 2,5 % . "Au mieux elle sera de 1,7 % ou 1,8 %", calcule Jean-Christophe Caffet, économiste chez Natixis, ce qui la maintiendra dans un rythme de croissance "molle".

"L' effet Sarkozy sur l'économie française a fait pschitt ", juge Alexander Law, du cabinet d'études Xerfi. "L'économie française ne va pas bien. Elle a besoin d'un électrochoc qui aille au-delà du sympathique mais limité paquet fiscal", insiste Nicolas Bouzou chez Asterès.

La contre-performance s'explique en partie par le ralentissement général de la croissance de la zone euro. Sur la même période, l'augmentation du PIB de l'Allemagne a aussi ralenti à 0,3% contre 0,5% au 1er trimestre. Et la croissance espagnole, si elle est restée vigoureuse (+ 0,8 %) a aussi perdu du terrain par rapport au rythme de 1,1 % des trois premiers mois de 2007.

"LE MANQUE DE COMPÉTITIVITÉ DE LA FRANCE DEVIENT FLAGRANT"

L'économie française souffre en premier lieu de la dégradation de son commerce extérieur. Si les exportations ont progressé de 1,1 % au 2e trimestre, les importations se sont envolées de 2,2 %. "Au total, le solde extérieur se dégrade et contribue pour - 0,3 point à l'évolution du PIB", relève l'Insee. "90% des entreprises fançaises emploient moins de dix salariés et ne sont pas en mesure d'exporter", souligne M. Caffet.

"Le manque de compétitivité de la France devient flagrant", conclut M. Law. Les économistes sont aussi inquiets de l'arrêt net de la croissance des dépenses d'investissements des entreprises (+ 0,1 % seulement après + 1,2% au trimestre précédent), condition de leur compétitivité. "Il y a un blocage structurel, les profits sont trop bas et les entrepreneurs n'ont pas assez confiance", indique M. Bouzou.

C'est encore une fois la consommation des ménages qui est restée, au 2e trimestre, le principal moteur de la croissance. Les dépenses ont progressé de 0,6 % et contribuent à hauteur de 0,3 point à l'évolution du PIB.

Les économistes ne voient pas pour autant dans cette bonne tenue de la consommation un "effet Sarkozy". "Il y a eu une nette amélioration du moral des ménages en mai à l'issue des élections, note M. Bouzou, mais elle a été de courte durée. Et la consommation est souvent décorrelée de cet indicateur", ajoute-t-il. Selon lui, la hausse de la consommation est davantage liée à d'autres facteurs comme l'augmentation des dépenses de santé ou de chauffage, conséquence d'une météo peu clémente.

Pour le reste de l'année, les économistes craignent les conséquences de la crise du marché des crédits immobiliers américains qui s'est répercutée sur certains établissements bancaires européens et sur les marchés boursiers. "Si elle se prolonge, elle pourrait affecter l'économie réelle", note M. Bouzou. En outre, "la hausse du prix des matières premières comme le lait ou le blé pourrait avoir un effet psychologique important sur les consommateurs", prédit M. Law.

 Source: article paru dans le Monde le 14/08/07, auteur Claire Gatinois

Retour à la liste des articles de la franchise.