franchise France franquicia Espana franchise Belgique

Franchise, portail des franchises

Enseigne du mois

http://

Newsletter (s'inscrire)

Votre email :

Annuaire de la franchise

Rechercher une franchise :
- par ordre alphabétique
- par secteur d'activité
- par apport personnel

Prochains salons

Aucun salon prochaînement.

En 2014, un revenu annuel moyen stable chez les franchisés

Dernière édition le 18/12/2014

70 % des franchisés étaient précédemment salariés et 18 % étaient à leur compte

Selon la 11e enquête annuelle sur la franchise réalisée par la Fédération Française de la Franchise (FFF) et la Banque Populaire, les franchisés en 2014, le revenu annuel moyen des franchisés est stable à 32.876 €.
 
Chaque année, la Fédération Française de la Franchise (FFF) et la Banque Populaire mènent l'enquête auprès des franchisés et des franchiseurs pour mieux cerner les évolutions de leurs profils. La 11e édition dont les résultats ont été publiés fin novembre fait ressortir pour 2014, un revenu annuel moyen stable à 32.876 € (vs 32.700 € en 2013). 33% des franchisés dégagent ainsi un salaire inférieur à 20.000€, 43% un salaire compris entre 20.000 et 40.000 €, et 24% un salaire supérieur à 40.000 €.
 
Très majoritairement (88%), ce versement de revenus provient de l'activité (87% en 2013) et 9% d’un versement de dividendes (11% en 2013). Forts de ce niveau de salaire plutôt satisfaisant, 47% des franchisés considèrent qu’ils gagnent mieux leur vie qu’un salarié et 54% mieux qu’un commerçant isolé. Par ailleurs, un tiers des franchisés déclarent une augmentation de leur chiffre d’affaires cette année. Le chiffre d’affaires médian s'élève ainsi à 500.000 € en 2014, soit notablement plus que 2013 (400 k€).

Un profil franchisé assez stable par rapport à 2013
 
En 2014, selon l'enquête FFF/Banque Populaire, l'âge moyen des franchisés est stable à 46 ans (45 ans en 2013 et 2012). 1 franchisé sur 2 a entre 35 et 49 ans. Grande stabilité également du côté de la répartition hommes/femmes, les franchisées étant aussi nombreuses (40%) cette année qu'en 2013. Par ailleurs, 50% des franchisés ont fait des études supérieures (BAC+2 à +5) 56% en 2013, 49% en 2012, tandis que les franchisés « issus d’une filière professionnelle diplômés d’un CAP, BEP, Bac pro représentent quant à eux 36% en 2014 (21% en 2013) » Autre donnée constante depuis 2011 : 77% des franchisés sont en couple. « L’aide des conjoints dans l’activité professionnelle du franchisé est également stable : 47% des franchisés vivant en couples en bénéficient (51% en 2013, 50% en 2012) ». Parmi ces conjoints impliqués, 29% travaillent effectivement dans l’affaire tandis que 17% aident leur conjoint franchisé sans être rémunérés. « Cela illustre bien la notion d’aide à l’activité professionnelle dans un contexte économique encore difficile. » L’ancienneté d’appartenance des franchisés à un réseau est de 12 ans en moyenne (10 ans en 2013).
 
En terme de localisation géographique, en 2014, l'on assiste à un « véritable transfert des grandes agglomérations vers les villes moyennes ». Cela se traduit notamment par 51% d'installations dans des agglomérations de moins de 25.000 habitants (42% en 2013) avec un tiers des installations dans des villes de 5.000 à 25.000 habitants. Comme depuis plusieurs années, le local avec pignon sur rue est privilégié par 87% des franchisés. « Le centre-ville reste prisé avec 54% bien que le coût d’installation soit de plus en plus élevé. » La périphérie attire quant à elle 19% des points de vente. Autres chiffres : 84% des franchisés exploitent un seul point de vente et une seule enseigne. « Cependant, les franchisés ayant une ancienneté de plus de 10 ans sont 30% à exploiter au moins 2 points de vente sous la même enseigne. »
 
De même, les franchisés sont, cette année, 24% à exprimer leur intention d’investir dans un autre point de vente (contre 29% en 2013 et 38% en 2012). Enfin, pour compléter ce profil, l'enquête a interrogé les franchisés sur leurs débuts. Il résulte de cette batterie de questions qu'à l'ouverture de leur premier point de vente, 51% des franchisés avaient entre 18 et 34 ans. A 76%, les franchisés sont restés dans leur département ou leur région de résidence. 70% des franchisés étaient précédemment salariés (81% chez les 35-49 ans), 18% étaient à leur compte (commerçant indépendant, chef d’entreprise et travailleur indépendant) et 8% étaient sans activité (5% en 2013).

Un focus sur le financement des jeunes franchisés
 
A l'occasion de la 11e enquête annuelle sur la franchise, un focus a été réalisé sur le coût de la création d'une entreprise en franchise ayant une ancienneté de moins de 5 ans. 31% de ces jeunes franchisés interrogés attestent d'un coût de création inférieur à 50.000 €, 17% ont investi entre 50 et 100.000 €, 15% entre 100 et 200.000 €, 20% entre 200 et 500.000 €, et 14% déclarent avoir dépensés plus de 500.000 €. Globalement, la création de l’entreprise en franchise a donc couté moins de 200.000 € dans près des deux tiers des cas.
 
Pour financer ce projet, cette année comme les précédentes, les franchisés ont largement puisé dans leurs deniers personnels (42%) et ont eu recours à de l’emprunt classique et à d’autres formes de financement comme le crédit-bail, le Prêt à la Création d’Entreprise BPI (ex Oséo), le prêt Nacre, un prêt d’honneur ou autre prêt régional. Le montant du financement bancaire (y compris le crédit bail) s'élève à moins de 50.000 € pour 25% des franchisés, entre 50 et 100.000 € pour 17% des franchisés, entre 100 et 200.000 € pour 21% des créateurs, entre 200 et 500.000 € pour 23% des franchisés et plus de 500.000 € pour 15% des franchisés. « 62% des franchisés déclarent qu’être franchisé a joué en leur faveur dans l’octroi de leur crédit » souligne l'enquête. Enfin, 23% ont effectué des démarches particulières pour obtenir une aide financière auprès d'un organisme public et 15% (+ 8 points) ont obtenu l'une de ces aides.

Le profil des franchiseurs 2014
 
L’ancienneté moyenne des enseignes recule à 18 ans (22 ans en 2013) « illustrant la force des nouveaux entrants et l’attractivité du modèle ». 11 années en moyenne séparent la création de l’enseigne de celle de l'ouverture du premier point de vente en franchise. Plus les réseaux sont développés et plus l'ancienneté moyenne grimpe (17,3 ans dans les réseaux de plus de 20 points de vente à 6,8 ans dans les réseaux de moins de 20 entités). En moyenne, les contrats de franchise les plus couramment utilisés sont d’une durée de 5 ans (47% en progression de 7 points) et d’une durée de 7 ans (30%). La moyenne s’établit en 2014 à 5,9 années. Dans trois quarts des cas, le franchiseur se concentre sur le développement d’une seule enseigne. 92% des enseignes sont d’origine française. En 2014, « on observe une progression des enseignes ayant fait l’objet d’une reprise, elles sont 16% ».
 
Entre juillet 2013 et juillet 2014, les franchiseurs ont créé en moyenne 7 nouveaux points de vente (1,1 fermeture). Et pour les 12 prochains mois, 9 franchiseurs sur 10 prévoient de se développer. Un tiers pensent créer 10 points de vente ou plus, et 63% des franchiseurs ont l’intention d’ouvrir de nouvelles succursales (6 en moyenne). Les principales difficultés au développement de leur réseau sont à 62% le financement de leurs franchisés, à 51% le prix et la rareté des emplacements (74% pour le secteur du commerce), à 43% la qualité des franchisés (- 2 points), à 35% la difficulté à recruter des franchisés, et à 21% les normes, la réglementation. Dans l'ensemble l'heure est à l'optimisme pour les franchiseurs (95%).
 
 

Enquête réalisée par téléphone en juin 2014 auprès de 200 franchiseurs et 405 franchisés.
 
 
Dominique André-Chaigneau, Easy Franchise ©