franchise France franquicia Espana franchise Belgique

Franchise, portail des franchises

Enseigne du mois

https://www.toute-la-franchise.com/franchise-636-hydroparts.html

Newsletter (s'inscrire)

Votre email :

Annuaire de la franchise

Rechercher une franchise :
- par ordre alphabétique
- par secteur d'activité
- par apport personnel

Prochains salons

Aucun salon prochaînement.

Les services à la personne veulent accéder aux emplois d'avenir

Dernière édition le 13/09/2012

La FESP demande l'égalité de traitement...

La Fédération du service aux particuliers (FESP) souhaite que le secteur des SAP puisse accéder au dispositif emplois d'avenir, au même titre que les associations et les acteurs à statut non lucratif.

La Fédération du service aux particuliers, qui représente les entreprises et les employeurs privés non associatifs du secteur, a indiqué dans un récent communiqué avoir demandé par voie officielle, à ce que ses adhérents puissent être intégrés dans le dispositif d'emplois aidés « Emplois d'Avenir ». Le courrier adressé au ministre du Travail Michel Sapin demande à « faire valoir le respect de l'égalité de traitement de tous les acteurs du secteur ».

En effet, pour l'instant, et sauf avis contraire des députés qui examinent actuellement ce projet de loi, le dispositif est réservé aux seules associations et acteurs de statut non lucratif. L'organisation professionnelle dénonce les deux conséquences contraires à l'objectif d'insertion dans l'emploi si le texte n'était pas modifié. « En se privant de l'action des entreprises du secteur le Gouvernement, d'une part, ne mobiliserait pas l'ensemble des forces vives pouvant participer activement à la lutte contre la précarité des jeunes, d'autre part accentuerait les situations de concurrence déloyale entre acteurs économiques agissant sur un même secteur au risque de fragiliser un peu plus les entreprises. »

Clairement, les entreprises de service aux particuliers redoutent qu'un déséquilibre se crée en faveur du secteur associatif. Pour mémoire, le dispositif « Emplois d'Avenir » vise à créer 150 000 contrats aidés d'ici à 2014 (dont 100 000 dès 2013). Ces contrats ouverts aux 16-25 ans sans diplôme ou peu qualifiés sont assortis d'une subvention d'Etat à hauteur de 75 % du Smic, pendant un à trois ans. Les secteurs éligibles sont concentrés « dans des activités d'avenir ou dont l'utilité sociale est avérée »: filière verte, secteur social, aide aux personnes, filières numériques, tourisme, etc.

Dominique Andrée-Chaigneau, Easy Franchise©