franchise France franquicia Espana franchise Belgique

Franchise, portail des franchises

Enseigne du mois

https://www.toute-la-franchise.com/franchise-636-hydroparts.html

Newsletter (s'inscrire)

Votre email :

Annuaire de la franchise

Rechercher une franchise :
- par ordre alphabétique
- par secteur d'activité
- par apport personnel

Prochains salons

Aucun salon prochaînement.

Textile : des ventes plombées en avril

Dernière édition le 03/06/2012

Après un mois de mars en positif, avril a chuté, mai à suivre...

Selon l'Institut Français de la Mode (IFM), les ventes de textiles ont lourdement chuté en avril (- 17 % en valeur par rapport à avril 2011) après un mois de mars plutôt au beau fixe à + 3,1 %.

Les mois se suivent et ne se ressemblent pas dans le secteur du textile. Ainsi, en mars, selon les chiffres Distribilan de l'Institut Français de la Mode (IFM), les chiffres d'affaires des distributeurs ont enregistré, en moyenne, une hausse de 3,1 % en valeur par rapport à mars 2011. Cette embellie était mise sur le compte d'une météo favorable ainsi que de « la présence d'un samedi supplémentaire par rapport au même mois de l'année dernière ont contribué à soutenir les ventes. »

Mais en avril, la chute a été rude puisque selon les chiffres provisoires de l'IFM, le recul est de l'ordre de - 17 % en valeur par rapport à avril 2011. « Dans un climat économique qui reste difficile, la météo très pluvieuse n'a pas contribué à soutenir la consommation du mois d'avril. En outre, le mois d'avril comptait cette année un samedi de moins que le quatrième mois de l'année 2011. » Et les perspectives pour le mois de mai sont guère optimistes : « la météo toujours capricieuse et la référence élevée de mai 2011 militent en faveur de la poursuite de la tendance baissière de la consommation ».

Dans le détail, pour le mois d'avril, tous les circuits de distribution, enregistrent « des reculs de chiffre d'affaires. Les évolutions sont comprises entre une chute de 26,8 % pour les chaînes grande diffusion et un léger repli de 2,2 % pour la vente à distance. Alors que tous les autres circuits ont connu des reculs prononcés d'activité commerciale, la VAD fait figure d'exception, n'étant pas pénalisée par la météo pluvieuse. » Entre ces deux extrêmes, les chaines spécialisées perdent - 17,8 % sur leur chiffre d'affaires (en baisse sur tous les segments sauf sur la mercerie laine à + 20 %), les magasins populaires perdent - 18,6 %, les hypers et supers - 19,8 %, les grands magasins - 20,5 % et les indépendants multimarques - 20,6 %.

En valeur, c'est le prêt-à-porter enfant qui accuse le plus le coup de la baisse avec - 24,6 % par rapport à avril 2011, la lingerie et les chaussants femme perdent quant à eux - 13 %, tandis que le prêt-à-porter femme chute de - 21,7 % en valeur. Le prêt-à-porter homme s'en sort mieux avec - 12,9 % (sous-vêtements et chaussants homme à - 11,1 %). En cumul sur les 4 premiers mois de l'année 2012, « la consommation d'articles d'habillement et textiles affiche désormais un recul de 4,1 % en valeur par rapport aux quatre premiers mois de l'année 2011. En euros constants, le recul est plus prononcé (- 6,1 %), en liaison avec la hausse des prix d'environ 2 %.