franchise France franquicia Espana franchise Belgique

Franchise, portail des franchises

Enseigne du mois

https://www.toute-la-franchise.com/franchise-636-hydroparts.html

Newsletter (s'inscrire)

Votre email :

Annuaire de la franchise

Rechercher une franchise :
- par ordre alphabétique
- par secteur d'activité
- par apport personnel

Prochains salons

Aucun salon prochaînement.

En 2011, la franchise confirme sa bonne résistance face à la crise

Dernière édition le 26/12/2011

8e enquête annuelle sur la franchise Banque Populaire - Fédération française de la franchise

Selon les résultats de la 8e enquête annuelle sur la franchise Banque Populaire - Fédération française de la franchise (FFF) publiés il y a quelques jours, 2011 reste un bon crû tant pour les franchiseurs que pour les franchisés. L'optimisme est plus que jamais d'actualité dans les réseaux, malgré la rigueur


Le 7 décembre dernier, la Fédération Française de la Franchise publiait les résultats de son dernier coup de sonde réalisé par l'institut CSA en partenariat avec Banque Populaire. Plus encore qu'en 2010, les chiffres 2011 révèlent que la crise actuelle n'entache en rien le moral des franchiseurs et des franchisés. Globalement, l'enquête note que « 77 % des franchisés sont optimistes quand à l'avenir de leur affaire dans les 2 ans à venir », un sentiment partagé par 97 % des franchiseurs !


Un chiffre d'affaires médian en hausse

Globalement, les franchisés ne sont que 27 % à estimer que leur chiffre d'affaires a baissé dans l'année qui vient de s'écouler (contre 36 % à le constater en 2010) et 67 % ont constaté une progression. Le chiffre d'affaires médian en 2011 en franchise progresse donc logiquement. Pointé à 437 000 € en 2009, et 510 000 € en 2010, le chiffre d'affaires médian en franchise pour 2011 atteint 520 000 €, soit pas loin des chiffres constatés en 2008 avant la crise (530 000 €). Pour 43% des franchiseurs interrogés, le chiffre d'affaires enregistré est également perçu à la hausse entre 2010 et 2011. Ces bons résultats ont des répercussions immédiates sur la création d'emplois : En 2011, 49% des franchisés ont crée au moins un emploi. En moyenne un franchisé

emploie 9,1 salariés par unité franchisée, soit un chiffre significativement supérieur à 2010 puisque la moyenne de l'an dernier s'établissait à 7,2 salariés par unité franchisée. Du côté du revenu individuel moyen annuel net des franchisés, la progression est également de mise avec une moyenne de 35 000 € en 2011 contre 33 200 € en 2010. Les revenus sont issus à 83 % des revenus de l'activité, 15 % des dividendes et 2 % des aides ou allocations. Globalement satisfaits, les franchisés estiment à 63 % qu'ils gagnent mieux leur vie qu'un salarié (contre 47 % en 2010). De même, 55 % des franchisés considèrent qu'ils gagnent mieux leur vie qu'un commerçant isolé (contre 51 % en 2010).

Franchisé, qui es-tu ?

Si en 2011, l'âge moyen du franchisé reste stable à 46 ans en moyenne, le grand fait marquant des chiffres 2011 tient au regain du poids des femmes dans la franchise. En effet, si la parité hommes femmes n'est pas encore une réalité en franchise, l'écart se resserre d'année en année. Ainsi, en 2009, 64 % des franchisés etaient des hommes, un an après en 2010, ils n'étaient plus que 60 % et en 2011, les hommes ne représentent « plus » que 55 % des franchisés !
La progression de 5 % entre 2010 et 2011 est significative et démontre bien que la féminisation est en marche dans les réseaux. Un autre chiffre est en progression, celui de l'implication des conjoints. Ainsi, 54% des franchisés qui vivent en couple sont aidés par leur conjoint dans leur activité professionnelle (44 % en 2010).

Globalement aussi, les franchisés d'aujourd'hui sont toujours plus diplômés. Le niveau d'étude des franchisés s'établit à un Bac +2 ou plus pour 46 % des franchisés en 2011. La reconversion reste très majoritaire dans les profils puisque 70 % des personnes interrogées étaient précédemment salariés (24 % à leur compte, 6 % inactifs). Dans la très grande majorité des cas (69 %), les franchisés n'exploitent qu'un seul point de vente, 15 % en exploitent deux, et 16 % en exploitent 3 et plus. Globalement, 67 % des réseaux déclarent avoir des multi-franchisés et 80 % (78 % en 2010) disent encourager la multi-franchise dans leur réseau en 2011. La pluri-franchise concerne quant à elle 11% des franchisés qui exploitent au moins un point de vente sous une autre enseigne.


Pourquoi et comment devient-on franchisé ?

A la question du pourquoi les franchisés ont choisi la franchise, les réponses sont très diverses : Pour 26 % des personnes interrogées, la formule de la franchise permet de bénéficier de la réputation d'une enseigne. Le suivi et l'assistance a été un élément déterminant pour 20 % des personnes interrogées, tandis que le fait de s'appuyer sur un concept n'est évoquée que par 9 % des personnes interrogées.
Le fait de bénéficier de la force d'un réseau est cité par 16 % des sondés.A la question de savoir comment les franchisés se sont informés sur les réseaux, les réponses sont également très disparates. 23 % étaient déjà bien informés puisqu'ils étaient des anciens salariés du réseau... 12 % se sont fiés aux informations récoltées auprès des franchisés du réseau, à égalité avec les sites internet spécialisés franchise. La presse spécialisée en franchise a été pour 9 % des futurs franchisés un relais d'information, Franchise Expo 8 %, à égalité avec le bouche à oreille. Si 85 % des franchiseurs utilisent leur site internet pour recruter, tous les canaux d'information disponibles sont sollicités.

Le recrutement parmi les salariés accuse cette année toutefois une nette baisse (43 % en 2011 contre 59% en 2010). Avant de sélectionner leur future enseigne, les futurs franchisés ont consulté en moyenne 2,1 réseaux en 2011 (contre 2,6 en 2010). 33 % des franchisés n'ont consulté qu'un seul réseau en 2011 contre 40 % en 2010. 72 % des candidats ont consulté au moins un expert avant de fixer leur choix (experts comptables, banquiers, avocats ou juristes...).


Quel financement pour s'installer en franchise ?

Pour financer leurs projets, les franchisés ont majoritairement eu recours à l'emprunt ou au crédit-bail (60 % en 2010 et en 2011). Le reste du financement est composé à 37 % de fonds propres en 2011 (38 % en 2010). Globalement, le tour de table d'un projet en 2011 est passé pour 68 % des franchisés par l'utilisation de fonds propres (77 % en 2010). 71 % des franchisés ont fait un emprunt bancaire classique (80 % en 2010) et 8 % ont fait un crédit-bail (4 % en 2010).
Le reste du budget nécessaire a été réuni pour 2 % des franchisés grâce à l'ACCRE ou la NACRE, un prêt à la création d'entreprise (3 %), un prêt d'honneur (1 %), l'aide d'une plate-forme locale (1 %). 18 % seulement des futurs franchisés ont effectué des démarches pour obtenir des aides financières publiques.


Le panel de l'enquête FFF/CSA/Banque Populaire s'appuie sur 409 entretiens téléphoniques réalisés du 12 juillet au 21 juillet 2011 côté franchisés et 156 entretiens en vis-à-vis réalisés du 1er août au 16 septembre 2011 avec les dirigeants de réseaux de franchise.

Dominique André-Chaigneau, Easy Franchise©