franchise France franquicia Espana franchise Belgique

Franchise, portail des franchises

Enseigne du mois

https://www.toute-la-franchise.com/franchise-636-hydroparts.html

Newsletter (s'inscrire)

Votre email :

Annuaire de la franchise

Rechercher une franchise :
- par ordre alphabétique
- par secteur d'activité
- par apport personnel

Prochains salons

Aucun salon prochaînement.

Créer sa franchise : à quels coûts ?

Dernière édition le 10/01/2009

S'installer demande de disposer de fonds.

Comme toute création d’entreprise, l’installation en franchise demande des fonds. Ils sont même souvent plus importants que lors d’une installation « en indépendant » car il faut en plus « acheter » le concept de l’enseigne en franchise. Rappel des coûts de la création en franchise.

Il faut tout d’abord s’acquitter du paiement du « droit d’entrée », encore appelé Redevance Forfaitaire Initiale (RFI). Ce droit d’entrée est évalué en moyenne à 10 000€. Cependant, il peut varier selon les secteurs d’activité, et à l’intérieur même des secteurs.Par exemple, ce droit d’entrée est de 5 000 € pour Eden Shoes (chaussures), de 10 000€ pour La Chaise Longue (décoration intérieure et cadeaux) et de 37 600€ pour Roland Réauté (grands magasins spécialisés dans le chocolat). Dans la restauration rapide les montants de ces droits d’entrée s’inscrivent dans une fourchette plutôt large, de 7 500 € pour Subway à 30 000 € pour La Brioche Dorée et Class’Croûte par exemple. (Chiffres : observatoiredelafranchise.fr) Certaines enseignes ne demandent pas de droits d’entrée, mais elles sont plutôt rares, par exemple Jules (prêt-à-porter masculin).Ce droit d’entrée se paie seulement après la signature du contrat de franchise.

Le franchisé devra aussi s’acquitter de royalties prélevées sur l’activité. Ce sont des redevances qui pourront être fixes, proportionnelles au chiffre d’affaires ou bien mixtes.

Dans le cas où elles sont fixes, il faut s’en préoccuper car au début de l’exploitation le chiffre d’affaire pourra ne pas être élevé et ces charges sembleront alors lourdes.Le franchiseur devra aussi payer des frais de publicité et de communication pour l’enseigne au niveau national mais certains de ces frais pourront être à votre charge à l’échelle locale (ex : faire la publicité de l’ouverture de votre magasin.).

2. Autres frais

Toutes ces informations seront mentionnées dans le DIP (Document d’Information Pré-contractuel), qu’il faut lire attentivement. Le meilleur moyen pour évaluer ces frais est d’en parler avec son franchiseur qui les détaillera précisément.

De nombreux frais seront nécessaires lors de l’installation, comme pour une création d’entreprise : louer un local, payer un droit au bail, acheter du matériel, du mobilier, constituer un stock… Les loyers commerciaux sont souvent élevés et les droits au bail peuvent atteindre des centaines de milliers d’euros. Lorsque vous déciderez d’embaucher du personnel, viendront s’ajouter une masse salariale et des charges sociales.

Le nom de l’enseigne de franchise apposé sur votre business plan permettra sûrement que le banquier auprès lequel vous demanderez l’emprunt examine votre dossier avec plus d’attention. L’enseigne peut permettre de débloquer des fonds mais cela ne fera pas tout ! Veillez à avoir un business plan et une étude de marché bien ficelés.